Western Star – CRAIG JOHNSON

Western Star CRAIG JOHNSON

Avec Western Star, Craig Johnson nous plonge dans un polar sur les rails. Une intrigue clin d’œil au Crime de l’Orient Express, bien ficelée et au final inattendu. Encore une belle enquête du shérif Walt Longmire publiée par les Éditions Gallmeister.

 

Résumé

1972 – Walt Longmire vient de rentrer du Vietnam et occupe le poste d’adjoint au shérif. Avec son supérieur, il participe à un voyage à bord d’un train à vapeur, le Western Star, organisé par l’association des shérifs du Wyoming. Durant ce voyage, Walt Longmire entend parler de meurtres et des événements graves vont se succéder à bord du train. En parallèle, on retrouve Walt quarante ans plus tard, tourmenté par la libération d’un meurtrier. Une affaire qui semble liée à celle du Western Star.

Western Star CRAIG JOHNSON

 

Western Star une enquête à bord d’un train

Dans Western Star, Walt Longmire est adjoint du shérif Connally, dans le comté d’Absakola – Montana. Les chapitres de cette enquête alternent entre deux énigmes. Nous avons le huis-clos à l’intérieur du train en 1972 et celle qui se déroule actuellement, plus de 40 ans après. Dans l’enquête du train certains shérifs se comportent de manière hostile et pourraient même être impliqués dans des affaires non élucidées, dont certaines graves.

Ce polar à bord d’un train à vapeur, voyage annuel des shérifs du Montana, peut être considéré comme un clin d’œil et hommage au Crime de l’Orient-Express d’Agatha Christie. D’ailleurs, le personnage principal, Walt Longmire, emporte avec lui un exemplaire du célèbre roman pour ce voyage ferroviaire. On a avec ce roman plusieurs similitudes au niveau de l’intrigue, du contexte et de l’enquêteur à bord du train : Hercule Poirot / Walt Longmire.

Dans cette intrigue, on apprécie l’ambiance western, l’énigme et le déroulé de l’enquête. Mais aussi la présence de personnages attachants et fidèles dans l’entourage de Walt, surtout pour l’enquête récente. Ces personnages sont très humains, solidaires et présents en cas de besoin, notamment Standing Bear appelé aussi Nation Cheyenne. Ainsi que la présence de Vic sa collègue, mais aussi sa fille qui apparaît dans la partie récente.

Cette enquête est menée avec brio. Aussi, le suspens est croissant et palpitant à l’approche du dénouement. Et le final est inattendu.

Craig Johnson allie donc polar, atmosphère western, suspens crescendo et sa passion pour les trains. Une bien agréable combinaison et une belle réussite… D’autant plus que la conclusion appelle une suite et nous laisse en suspens… Alors, vivement la publication du prochain épisode !

 

Le Western Star et la passion de Craig Johnson pour les trains

Le Western Star ou l’Étoile de l’Ouest est un train à vapeur qui a réellement existé. Il a été exploité par Great Northern Railway de 1948 à 1972 et il transportait des voyageurs entre Chicago et le nord-ouest des USA.

Craig Johnson est passionné par les trains depuis son enfance et cela se ressent dans les descriptions enthousiastes et précises de la fameuse machine qui est :

(p.32) Une locomotive Northern 844 classe FEF-3, la plus ancienne de l’Union Pacific et la seule jamais retirée d’une ligne North America Class 1.

 

Avez-vous lu Western Star ou d’autres romans de Craig Johnson ? N’hésitez pas à laisser un commentaire au bas de la page, en donnant votre avis et en citant vos romans préférés de l’auteur. Merci.

 

Western Star de Craig Johnson

-Écrit par Craig Johnson

-Traduit par Sophie Aslanides

-Illustration de couverture de Giordano Poloni

-Publié par les Éditions Gallmeister

⇒Voir le livre sur le site de l’éditeur

-375 pages / 23,80 euros

-Voir sur le blog d’autres suggestions de lecture dans la rubrique LIVRES/BOOKS

 

Un très grand merci aux Éditions Gallmeister pour cette belle enquête de Walt Longmire !

Western Star CRAIG JOHNSON

 

Western Star CRAIG JOHNSON

Share
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

dix-sept − 16 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.