Mafioso – RAY CELESTIN

Mafioso RAY CELESTIN

Mafioso de RAY CELESTIN est le troisième tome de la série The City Blues Quartet, après Carnaval et Mascarade. Il vient d’être publié par les Éditions 10-18. L’intrigue se déroule à New York en 1947 et elle est inspirée de faits réels. On retrouve les personnages Michael Talbot et Ida Davis-Young qui apparaissaient déjà dans les précédents romans.

 

 

Résumé du livre

Nous sommes à New York, dans le quartier de Harlem, en 1947. Les occupants d’un petit hôtel du quartier sont retrouvés assassinés. Le seul survivant est accusé des meurtres. Il s’agit du fils de Michael Talbot, ancien détective privé et ami proche de la détective Ida Davis-Young. Ida se rend sur place, dans le but d’aider son ami. En parallèle, on suit Gabriel Leveson, patron d’un club de New York, au service de la mafia. Derrière ces meurtres, on découvre l’implication de membres de la mafia, de personnes de la haute société, mais aussi d’autres meurtres liés à celui de l’hôtel de Harlem.

 

Mafioso RAY CELESTIN

 

Mafioso RAY CELESTIN

 

 

Mafioso troisième tome de The City Blues Quartet

Mafioso est le troisième épisode de cette série de thrillers inspirés de faits réels. La série débute à La Nouvelle-Orléans, en 1919, avec Carnaval et l’intrigue d’un mystérieux tueur à la hache. Puis le second tome, Mascarade, nous plonge dans le Chicago de 1925, là encore pour une histoire inspirée de faits réels.

Ce nouvel épisode, Mafioso, est un thriller autant captivant que les deux précédents. On y retrouve nos détectives privés préférés, Ida et Michael. Les années ont passé, puisqu’on est en 1947. Michael est la retraite, mais il plonge de nouveau directement dans les enquêtes avec son fils qu’on accuse de meurtre. Comme pour les précédents romans, Ray Celestin intègre des personnages de l’époque mondialement connus tels que des membres de la mafia ou bien Louis Armstrong, Bugsy Siegel, Stanley Kubrick…

 

Mon avis sur ce roman

Le polar est très bien ficelé et dense, puisque les meurtres du départ sont reliés à une intrigue bien plus complexe, mêlant police, mafia et politiciens. On a par ailleurs, en toile de fond, drogue, argent sale et tueurs redoutables. La structure qui évolue avec en parallèle, l’enquête de Ida, et celle de Gabriel Leveson qui est au service de la mafia, est particulièrement bien construite. Un roman très riche, en lien avec  l’histoire, avec parfois l’illustration de coupures de journaux d’époque. On a là une véritable immersion dans  le New York post seconde guerre mondiale.

L’auteur dépeint avec précision les lieux, personnages et atmosphères. Aussi, Ray Celestin intègre des personnages réels pour bien situer le contexte historique, culturel et politique. Les conflits entre familles mafieuses, les quartiers sensibles, la pauvreté, la violence, la drogue, la corruption, le vaudou et les clubs de jazz font également partie du décor et de l’atmosphère. Ils permettent d’ailleurs de dresser un portrait saisissant de New York à cette époque.

Par ailleurs, certains personnages sont particulièrement intéressants et attachants. C’est le cas notamment du mafieux Gabriel Leveson qui veut quitter le crime organisé et qui est prêt à tout pour mettre à l’abri sa nièce.

Avec ce troisième épisode, on retrouve l’atmosphère réaliste de l’époque. Ray Celestin a fait un travail méticuleux pour nous plonger à chaque fois au cœur d’une époque bien précise. Il évite les anachronismes et maîtrise parfaitement la période choisie.

Cette lecture a donc été pour moi un pur plaisir, tout comme les deux précédents romans de la série. J’ai apprécié en particulier l’intégration d’éléments connus et l’intrigue bien rythmée, inspirée de faits réels. Un roman policier historique de qualité, à savourer, tout comme Carnaval et Mascarade. J’attends avec impatience la sortie du quatrième épisode dont l’intrigue se déroulera à Los Angeles.

Si vous aimez les thrillers historiques palpitants, alors Mafioso est parfait ! Aussi, il peut se lire indépendamment des deux romans précédents. Néanmoins, Carnaval et Mascarade sont particulièrement captivants et méritent eux aussi d’être lus.

 

Mafioso de RAY CELESTIN

Publié par les Éditions 10-18

Titre original : The Mobster’s Lament

Traduction de Jean Szlamowicz

648 pages / 9,10 euros

Voir le livre sur le site de l’éditeur et voir également d’autres romans de Ray Celestin.

Voir sur le blog d’autres idées de lecture dans la rubrique books/livres.

 

Je tiens à remercier les Éditions 10-18 pour cette lecture passionnante.

 

Avez-vous lu Mafioso ? Avez-vous Carnaval et Mascarade ? N’hésitez pas à donner votre avis au bas de la page ! Merci !

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre + un =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.