Les Heures furieuses – Sur les traces du manuscrit perdu de Harper Lee – CASEY CEP

Les Heures furieuses - Sur les traces du manuscrit perdu de Harper Lee - Casey CEP

Les Heures furieuses – Sur les traces du manuscrit perdu de Harper Lee est un récit de Casey Cep. Il vient d’être publié par les Éditions SONATINE. C’est un véritable plongeon dans une affaire criminelle, dans les années 1970, en Alabama. Harper Lee s’est rendue sur place dans le but d’écrire un livre sur cette enquête.

 

Résumé du livre

Nous sommes en Alabama dans les années 1970. Les meurtres se succèdent dans l’entourage du révérend Willie Maxwell. Il est suspecté de cinq meurtres (peut-être même un sixième), tous des membres de sa famille. Et pour chacun il avait souscrit à des assurances-vie, touchant de l’argent à chaque décès. Durant les funérailles de sa dernière victime, dans l’église et devant plus de 300 personnes, il est abattu de trois balles dans la tête. L’avocat du révérend, qui avait réussi à le faire innocenter à chaque fois, se retrouve alors sans client. Mais il va vite en retrouver un ! Il va alors prendre la défense du meurtrier du révérend et il va réussir à le faire acquitter.

Alabama – 1977 : Harper Lee se rend sur place et y reste un an avant de retourner à New-York, où elle réside à cette époque. Son fameux roman Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur a vu le jour il y a 17 ans et depuis elle n’a plus rien publié. Cette histoire serait pour elle le sujet d’un nouveau livre, qui pourrait rivaliser avec le célèbre True Crime De sang froid de son ami Truman Capote.

Les Heures furieuses - Sur les traces du manuscrit perdu de Harper Lee - Casey CEP

 

 

Mon avis sur Les Heures furieuses

Au travers de son récit Les Heures furieuses, Casey Cep nous plonge dans l’Alabama des années 1970. Premièrement, elle aborde le sujet de l’énigmatique révérend Willie Maxwell, les meurtres dans son entourage et le procès qui a suivi sa mort. Deuxièmement, on découvre que Harper Lee souhaitait écrire sur cette affaire. Le livre est donc en trois parties : “le révérend” et “l’avocat” qui représentent la première moitié du livre, puis “l’écrivaine” pour la seconde moitié.

Ce True Crime est particulièrement captivant avec cette série de meurtres en série et le principal suspect qui a un profil assez particulier. Le révérend Willie Maxwell est censé apporter la bonne parole, mais il sème la mort sur son passage. Avec, pour aggraver son cas, l’appât du gain et des réactions parfois très cyniques. Sans oublier son aspect impressionnant et même effrayant, un homme redouté et entouré de légendes en lien avec le vaudou. Une affaire très complexe, beaucoup de suspicions, mais pas de preuves. Les morts se succèdent autour du principal suspect, mais il parvient à chaque fois à échapper à la justice. Avec ce récit, Casey Cep évoque l’Alabama des années 1970, ainsi que l’atmosphère sociale et politique de l’époque.

Concernant la seconde partie sur l’avocat, j’ai trouvé qu’il y avait quelques longueurs. Mais le procès est très intéressant, en particulier l’acquittement du meurtrier du supposé tueur en série.

La troisième partie consacrée à Harper Lee permet de mieux la connaître. On découvre sa famille, son parcours pour devenir écrivain, son attitude face à la célébrité et ses difficultés à écrire après son célèbre roman prix Pulitzer. On observe sa vie simple malgré tout l’argent qu’elle avait gagné, son côté discret, secret, solitaire. Casey Cep évoque également les angoisses de la romancière parfois noyées dans l’alcool. Elle dresse ici un portrait très intéressant de Harper Lee. Concernant le livre sur le révérend Willie Maxwell, il n’a jamais vu le jour. On ne sait pas ce que sont devenus les travaux de Harper Lee sur cette enquête. Le seul autre livre publié après son célèbre roman Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur est Va et poste une sentinelle qui avait été rédigé avant son roman mondialement connu.

Les Heures furieuses est un récit captivant, un True Crime qui relate une affaire criminelle impressionnante, autour d’un suspect insaisissable et cynique.

On constate à la lecture de ce récit Les Heures furieuses le travail considérable de Casey Cep pour réunir tous ces éléments. Un récit qui se lit comme un documentaire, passionnant avec cette histoire vraie et la vie de la romancière.

Cette lecture m’a particulièrement intéressée et même captivée. D’autant plus que j’avais adoré Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur, vu le film, et rendue sur place à Monroeville Alabama, la ville de Harper Lee. Les Heures furieuses a donc été pour moi un véritable plaisir de lecture. Un récit indispensable à tous les fans de Harper Lee et son célèbre roman. Un récit qui plaira aussi énormément aux fans du genre littéraire True Crime. Et j’en profite d’ailleurs pour vous recommander la lecture du célèbre De sang-froid de Truman Capote.

 

 

Harper Lee en Alabama

Nelle Harper Lee est née le 28 avril 1926 à Monroeville Alabama. Elle décède dans cette même ville le 19 février 2016, à 89 ans. Elle est mondialement connue pour son roman Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur / To kill a mockingbird, prix Pulitzer 1961. Le roman, vendu à 40 millions d’exemplaires, a d’ailleurs été adapté au cinéma.

L’histoire se déroule à Maycomb, petite ville fictive d’Alabama, mais c’est sa ville natale Monroeville Alabama qui l’a fortement inspirée. Pour le tournage du film, les acteurs se sont même rendus sur place pour s’imprégner des lieux et de l’atmosphère. Quant au tribunal, il a été reconstitué tel quel à Hollywood pour le tournage.

Durant son enfance à Monroeville, Harper Lee avait pour voisin et ami le célèbre écrivain Truman Capote.

 

Nous avons effectué plusieurs road trips en Alabama. Mais la dernière fois, nous avons décidé de découvrir Monroeville et les environs. Nous avons donc visité le tribunal, qui fait également office de petit musée en lien avec le livre et le film. Et nous sommes aussi allés au cimetière de la ville où repose Harper Lee.

Si vous avez l’occasion de faire un voyage en Alabama et si vous avez lu le livre ou vu le film, alors Monroeville est une étape incontournable. Par contre, ce n’est pas une région touristique. C’est resté typique et authentique, une petite ville classique d’Amérique profonde. Il n’y a pas beaucoup d’activité, c’est une ville qui semble endormie, mais c’est aussi ce qui fait son charme.

J’ai donc fait un reportage sur Monroeville Alabama, en lien avec Harper Lee. Vous pouvez donc consulter ici l’article. Vous y verrez toutes mes photos et les informations pratiques.

Voici ici un petit aperçu avec le tribunal, ainsi que la tombe de Nelle Harper Lee à Monroeville Alabama.

Visite de Monroeville ALABAMA

 

Old Courthouse Monroeville

 

Cimetière Monroeville Harper LEE

 

Cimetière Monroeville Harper LEE

 

 

Les Heures furieuses – Casey Cep

Les Heures furieuses - Sur les traces du manuscrit perdu de Harper Lee - Casey CEP

 

-Publié par les Éditions SONATINE

Voir le livre sur le site de l’éditeur, l’interview de Casey Cep, ainsi que les dernières publications.

-Traduction de Cindy COLIN-KAPER

-Titre original : Furious Hours

-455 pages / 22 euros

-Voir sur le blog d’autres idées de lecture dans la rubrique books/livres

 

Je tiens à remercier chaleureusement les Éditions SONATINE pour ce récit passionnant.

Avez-vous lu ce livre ? Avez-vous lu le célèbre Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur de Harper Lee ? N’hésitez pas à laisser un commentaire au bas de la page ! Merci.

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatorze − 1 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.