Livres US

Dernières lectures US littérature américaine

Je vous propose de découvrir quelques livres US écrits par des auteurs américains. Comme d’habitude, il s’agit de romans dont l’action se déroule aux USA. Certains sont purement fictifs et d’autres sont inspirés de faits réels. Parmi cette sélection de livres que je viens de lire, trois m’ont particulièrement captivée, tous basés sur des histoires vraies. Il s’agit de Ma grand-mère cannibale, Un long silence et Les incurables.

Pour découvrir de nouvelles idées de lecture je vous conseille l’excellent groupe “Picabo River Book Club” sur Facebook. Quand un livre attire mon attention, je regarde aussi les avis des lecteurs sur Babelio, ainsi que les avis des lecteurs sur Amazon. Pour l’achat des livres, quand je cherche un ouvrage en occasion, il m’arrive de commander sur Momox (livraison gratuite en France métropolitaine) ou bien sur RecycLivre. Vous trouverez par ailleurs sur le blog d’autres idées de lecture dans la rubrique books/livres.

 

 

Mes dernières lectures – 10 livres US

Dernières lectures US littérature américaine

 

Un long silence – Mikal Gilmore

Traduction Fabrice Pointeau

Éditions Sonatine – 566 pages

Un long silence est l’histoire de Gary Gilmore, meurtrier, condamné à mort et exécuté en 1977. Norman Mailer a repris cette affaire dans Le chant du bourreau qui lui a valu le Prix Pulitzer en 1980. Dans ce livre, Mikal Gilmore, le plus jeune frère de Gary Gilmore, mène son enquête pour essayer de comprendre. Il nous plonge dans cette sordide famille mormone, dans cette vie d’errance, d’escroqueries, de mensonges et non-dits, de noirceur, de violence et de maltraitance. Cette lecture est une immersion dans la famille, à la frontière entre analyse psychologique et roman noir.

Voir sur Amazon, Fnac ou Momox (occasion).

 

L’enfer de Church Street – Jake Hinkson

Traduction Sophie Aslanides

Éditions Gallmeister – 205 pages

Geoffrey Webb se fait braquer sur un parking et propose à son agresseur 3000$. En échange du butin le braqueur doit faire la route avec lui jusqu’à Little Rock en Arkansas et écouter sa confession. Le gagnant du “Prix Mystère de la Critique 2016” est un roman original dans lequel les personnages ne sont pas épargnés par l’auteur. L’enfer de Church Street est à la fois un roman noir et une critique de la religion, avec une touche de cynisme et d’humour.

Voir sur Amazon, Fnac ou Momox (occasion).

 

Les incurables – Jon Bassoff

Traduction Anatole Pons

Éditions Gallmeister – 234 pages

Les incurables est une histoire sordide et passionnante, inspirée d’un personnage réel. Dans l’Amérique des années 1950, le Docteur Walter Freeman, neurologue, est renvoyé de l’hôpital psychiatrique où il exerce. Il enlève un de ses patients et prend la fuite avec cet homme qui lui servira de cobaye-assistant. Son objectif : démontrer que la lobotomie transorbitale avec un pic à glace et un marteau est une méthode révolutionnaire pour soigner les malades.

Voir sur Amazon, Fnac ou Momox (occasion).

 

Beignets de tomates vertes – Fannie Flag

Traduction Philippe Rouard

Éditions J’ai Lu – 475 pages

En Alabama, une octogénaire en maison de retraite raconte son passé à une amie qui vient lui rendre visite. Elle évoque le sud profond, la vie de tous les jours au Whistle Stop, depuis les années 1920/1930, jusqu’aux années 1980. Tous les événements liés à la vie de cette époque sont évoqués : Grande Dépression, Ku Klux Klan, ségrégation, droits civiques… Un véritable voyage dans le temps, agrémenté de personnages attachants et d’une atmosphère bien décrite. Les chapitres sont courts et le livre se lit facilement. Il a été adapté au cinéma. D’ailleurs, j’ai apprécié le film, mais j’ai trouvé le livre plus complet. Et petit bonus, à la fin du livre vous trouverez plusieurs recettes de cuisine du Sud Américain, dont la fameuse recette des beignets de tomates vertes !

Voir sur Amazon, Fnac ou Momox (occasion).

 

Ma grand-mère cannibale – France Bequette

Éditions Prisma – 190 pages

1846, plusieurs familles partent de l’Illinois pour aller tenter une nouvelle vie dans l’ouest Américain, en Californie. Le voyage doit durer plusieurs mois, mais il ne déroule pas comme prévu. Les pionniers vont se retrouver piégés par la neige dans la Sierra Nevada. Pour survivre ils n’ont qu’une solution, manger ceux qui meurent et tomber dans l’horreur du cannibalisme… Un épisode très sombre et véridique de la conquête de l’ouest, raconté par une petite-fille d’une des pionnières. Cette tragédie a donné des noms aux lieux : Donner Pass et Donner Lake en Californie et le convoi qui a plongé dans cette aventure cauchemardesque le Donner Party.

Voir sur Amazon, Fnac ou Momox (occasion).

 

Magic Time – Doug Marlette

Traduction Karine Lalechère

Éditions 10/18 – 670 pages

Ce roman est une plongée dans le Mississippi des années 1960. Il s’agit en réalité de deux histoires croisées. Carter, journaliste à New York dans les années 1990 revient dans son Mississippi natal. Il doit faire un reportage sur la réouverture du procès d’une affaire vieille de 30 ans. On assiste donc à des flashbacks  entre les années 1960 et 1990. La petite amie de l’époque de Carter faisait partie des victimes et le père de Carter était juge durant le premier procès. Cette histoire est inspirée de faits réels, avec en thèmes de fond la lutte pour les droits civiques, ségrégation, Ku Klux Klan…

Voir sur Amazon, Fnac ou Momox (occasion).

 

Jesse le héros – Lawrence Millman

Traduction Claro

Éditions Sonatine – 206 pages

Un roman noir publié en 1982 aux États-Unis. Il a été récemment extirpé de l’oubli et traduit en français. Les faits se déroulent en 1968 dans le New-Hampshire. Jesse est un adolescent solitaire, au comportement parfois inquiétant. Son grand-frère Jeff est parti faire la guerre au Vietnam. Jesse idolâtre son grand-frère, mais, lorsque celui-ci rentre au pays, tout ne se passe pas comme l’avait espéré Jesse. C’est alors qu’il s’enfonce dans la noirceur de ses actes. En découle une atmosphère glauque et morbide dans ce roman très sombre et violent.

Voir sur Amazon, Fnac ou Momox (occasion).

 

Le dernier ermite – Michael Finkel

Traduction Johan-Frederick Hel Guedj

Éditions 10/18 – 260 pages

Ce livre est une sorte de reportage sur un homme qui a choisi de vivre en ermite. Michael Finkel, l’auteur, est journaliste. Il est la seule personne à qui Christopher Knight a accepté de parler après être revenu au contact avec la “vie normale”. En 1986, Christopher Knight a décidé de tout quitter et vivre en ermite dans une forêt du Maine. Il a vécu ainsi 27 ans, en évitant tout contact humain. Ce livre constitue une réflexion intéressante sur la solitude, la survie dans la nature et la société.

Voir sur Amazon, Fnac ou Momox (occasion).

 

Les égouts de Los Angeles – Michael Connelly

Traduction Jean Esch

Éditions Calmann-Lévy – 369 pages

Découverte très agréable pour moi du premier polar de Michael Connelly, publié en 1992. On suit donc la toute première enquête de l’inspecteur Harry Bosch du LAPD (Los Angeles Police Department). Tout commence avec la découverte d’un cadavre. Il s’agit d’un ancien combattant du Vietnam qu’Harry Bosch connaissait bien car ils étaient tous les deux “rats de tunnels” durant la guerre. L’inspecteur Bosch va alors enquêter, découvrant que la victime avait participé un an plus tôt au braquage d’une banque. Il va investiguer avec l’aide d’une femme agent du FBI. Une belle intrigue, haletante, bien menée, parfaite pour débuter la série Harry Bosch. Ce roman a reçu le Prix Edgar Allan Poe 1993 du meilleur roman policier.

Voir sur Amazon, Fnac ou Momox (occasion).

 

Noyade en eau douce – Ross MacDonald

Traduction Jacques Mailhos

Éditions Gallmeister – 278 pages

Une enquête de Lew Archer qui se déroule en Californie, à Nopal Valley. Il doit enquêter sur une lettre anonyme accusant sa riche cliente d’adultère. Il est invité à une soirée dans la famille et la belle-mère de sa cliente est retrouvée morte dans la piscine. Le fils et la petite-fille, héritiers directs de la vieille femme fortunée sont suspectés. Ross MacDonald nous entraîne avec lui dans cette double enquête palpitante et tortueuse. Un polar des années 1950 à savourer !

Voir sur Amazon, Fnac ou Momox (occasion).

 

Si vous avez lu un de ces livres, n’hésitez pas à donner votre avis ! Merci.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

neuf + 19 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.