Les quatre coins de la nuit – CRAIG HOLDEN

CRAIG HOLDEN Les quatre coins de la nuit

Les quatre coins de la nuit de Craig Holden vient d’être réédité par les Éditions Rivages (mai 2021). C’est donc l’occasion de se plonger dans ce roman noir au final surprenant et dans lequel s’articulent deux intrigues.

 

Résumé

L’histoire se déroule dans une petite ville de l’Ohio, en 1996. Les policiers Mack Steiner et Bank Arbaugh viennent de terminer leur service de nuit, lorsqu’ils entendent un appel radio urgent. Une fillette de 12 ans est portée disparue, elle semble avoir été enlevée. Cette enquête va raviver des souvenirs douloureux pour les deux policiers, en particulier pour Bank Arbaugh.

 

Une enquête passionnante de Craig Holden

Nous avons dans Les quatre coins de la nuit une double intrigue avec deux affaires qui se ressemblent, à sept ans d’écart, la première en 1989 et la seconde en 1996. Les deux policiers Arbaugh et Steiner connaissent parfaitement la première enquête, puisque l’un des deux était directement concerné. Nous avons donc pour l’affaire en cours des flashbacks avec l’autre enquête, sept ans auparavant. En toile de fond, l’auteur développe la longue amitié entre les deux policiers qui remonte à l’enfance. On suit donc l’évolution des deux hommes depuis leur enfance et en tant qu’amis jusqu’à leurs vies actuelles de policiers. D’ailleurs, on constate que Bank a eu une enfance particulièrement difficile avec des traumatismes qu’il gardera éternellement. On découvre aussi cette petite ville d’Ohio et son évolution sur environ trente ans. Une ville qui semble sinistrée et où le trafic de drogue, les gangs et la prostitution, se sont nettement développés.

L’intrigue est axée sur l’ambiance, sur la psychologie des personnages, avec des faits qui apparaissent au fur et à mesure.

Les personnages sont profonds, complexes et intéressants.

L’écriture est fluide, nette et précise, sans clichés.

Quant à l’atmosphère, elle est particulièrement bien décrite, car Craig Holden est allé sur le terrain pour voir comment travaillent les policiers. Et d’ailleurs, son écriture s’en ressent dans la précision des détails et dans le professionnalisme de ses personnages.

Craig Holden nous offre ici dans Les quatre coins de la nuit un roman noir puissant, articulé autour d’une intrigue bien construite, et couronné d’une conclusion inattendue.

La citation de James Crumley est d’ailleurs une belle présentation du roman :

Craig Holden est aussi retors que le diable en matière d’intrigues.

 

CRAIG HOLDEN – Les quatre coins de la nuit

CRAIG HOLDEN Les quatre coins de la nuit

 

CRAIG HOLDEN Les quatre coins de la nuit

 

Si vous aimez les romans noirs, alors laissez-vous tenter ! Cette lecture vous tiendra en haleine jusqu’au dénouement final ! Si vous l’avez déjà lu, n’hésitez pas à laisser un commentaire au bas de la page ! Vous pouvez aussi dire si vous avez lu ses autres romans et lequel vous préférez. Merci.

 

Traduction de Catherine Cheval et Stéphane Carn

Publié par les Éditions Rivages

464 pages / 9,70 euros

Voir le livre sur le site de l’éditeur.

Voir sur le blog d’autres idées de lecture dans la rubrique books/livres.

 

Un grand merci aux Éditions Rivages pour cette belle enquête qui m’a permis de découvrir la plume de Craig Holden !

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

16 − dix =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.