Tremé – La Nouvelle-Orléans – LOUISIANE

Tremé

Visite du quartier Tremé, au nord-ouest du French Quarter. Un quartier authentique, moins fréquenté par les touristes.

 

Tremé, le plus vieux quartier afro-américain de la ville et des Etats-Unis

Tremé est un des plus vieux quartiers de la ville et le plus vieux quartier afro-américain du pays. Il s’appelait au départ « Faubourg-Tremé » ou « Tremé-Lafitte ». C’était le quartier des gens de couleur libres  à une époque où l’esclavage était encore pratiqué. C’est un lieu symbolique de la culture afro-américaine et créole de Louisiane. Mais il est également considéré comme berceau du jazz.

Le quartier doit son nom à Claude Tremé, un français originaire de bourgogne qui à la fin du 18° siècle a acheté la plantation Morand se trouvant à cet emplacement. Il a aussi donné son prénom à une des rues du quartier, la rue St. Claude. Des maisons ont été construites et le quartier a été peuplé par des personnes de différentes origines, blancs, créoles, esclaves noirs affranchis.

Ce quartier est séparé du « French Quarter » par Rampart Street. Il est donc délimité par Rampart Street au sud, Broard St. au nord, St Louis à l’ouest et enfin Esplanade Avenue à l’est. Par ailleurs, il a subi d’importants dégâts durant Katrina en 2005. Quelques années plus tard, une série TV a été tournée dans le quartier avec d’ailleurs des habitants qui jouaient leur propre rôle.

 

Découverte du quartier  Tremé 

Je vous présente d’abord ce que nous avons vu au sud de Clairbone. C’est une visite que vous pouvez faire en grande partie à pied et que vous pouvez cumuler avec le French Quarter, les deux quartiers étant voisins. Ensuite je vous donnerai un aperçu du quartier au nord de Clairbone. Pour cette autre partie du quartier nous avons pris la voiture.

 

Esplanade Avenue

Une des plus belles avenues de la ville, peu fréquentée par les touristes. Ombragée par endroits, par de magnifiques chênes centenaires. Elle est surnommée la « St. Charles Avenue créole ». Vous pouvez y admirer des demeures très élégantes à colonnades mais aussi des maisons de type créole.

Esplanade Avenue et les chênes centenaires:

Tremé Esplanade Avenue

 

Tremé Esplanade Avenue

 

Tremé Esplanade Avenue

 

Tremé Esplanade Avenue

 

Tremé Esplanade Avenue

 

 

Free people of colour museum

2336 Esplanade Avenue

Au croisement d’Esplanade Avenue et N. Rocheblave St.- Style Greek Italianate.

Cette très belle demeure construite en 1859 est un musée consacré aux « gens de couleur libres », avant l’abolition de l’esclavage. Les premiers esclaves affranchis ayant vécu à La Nouvelle-Orléans à partir de 1722.

Voir le site officiel

 

 

 

 

Degas House

2306 Esplanade Avenue

C’est à 2 minutes à pied du « Free people of colour museum ». Edgar Degas y a séjourné en 1872/1873. Il s’agit de deux maisons côte à côte. La mère et la grand-mère du peintre impressionniste étaient nées à La Nouvelle-Orléans et y avaient vécu. Il a peint 18 toiles durant ce séjour à NOLA. Parmi les plus connues: « Le bureau de coton à La Nouvelle-Orléans », « Factor Row » et « Portrait d’Estelle ». Les 2 maisons se situent au croisement d’Esplanade Avenue et Tonti St. . Possibilité de visiter et d’y dormir (B&B).

Voir le site officiel

Tremé Degas house

 

Tremé Degas house

 

Tremé Degas house

 

Tremé Degas house

 

Tremé Degas house

 

Tremé Degas house

 

A l’arrière des 2 maisons:

 

Tremé Degas house

 

 

Benachi-Torre House

2257 Bayou Road /Esplanade Avenue

Elle est située au croisement de Bayou Road/Esplanade/Tonti, en face de la Degas House. Construite en 1859 pour Nicholas Benachi, consul de Grèce à La Nouvelle-Orléans. Style Greek Revival. Maison qui était appelée « Rendez-vous des chasseurs ». Elle a été achetée en 1886 par la famille Torre, léguée ensuite en 1979 à la « Louisiana Landmarks Society » puis en 1981 elle a été revendue. Voir le site officiel.

Benachi Torre House

 

Benachi Torre House

 

Benachi Torre House

 

D’autres demeures très jolies et très colorées sur Esplanade Avenue, au croisement de Tonti St. , juste à côté de la Degas House:

Tremé Esplanade Avenue

 

Tremé Esplanade Avenue

 

Tremé Esplanade Avenue

 

Toujours sur Esplanade Avenue, des demeures élégantes :

Tremé Esplanade Avenue

 

Tremé Esplanade Avenue

 

Tremé Esplanade Avenue

 

D’autres moins imposantes, certaines de style créole:

Tremé Esplanade Avenue

 

Tremé Esplanade Avenue

 

 

Eglise St. Augustine

1210 Governor Nicholls St. – Au croisement de Governor Nicholls St. et Henriette Delille St.

Construite en 1843, c’est la deuxième plus vieille église catholique noire du pays. La communauté catholique noire, créole, esclaves affranchis et non affranchis s’y rassemblaient régulièrement pour prier.

Voir le site officiel

Eglise St Augustine Tremé

 

 

Le parc Louis Armstrong

L’entrée est située sur Rampart Street, dans l’axe de St Ann. Baptisé ainsi en l’honneur du célèbre musicien originaire de La Nouvelle-Orléans. A l’entrée du parc à gauche vous avez le Congo Square, qui s’appelait au départ « Place des nègres ». Les esclaves s’y réunissaient le dimanche, souvent après la messe, pour chanter et danser. Ils étaient parfois plus de 2000.  Dans le parc vous pouvez observer plusieurs statues parmi lesquelles celle de Louis Armstrong ou le buste de Sidney Bechet.

Entrée du parc sur Rampart St. en face du French Quarter/St Ann Street:

Louis Armstrong Park

 

La statue de Louis Armstrong:

Louis Armstrong Park

 

Dans le parc :

Louis Armstrong Park

 

Louis Armstrong Park

 

 

Le cimetière St Louis N°1 / St Louis Cemetery N°1

Il se situe à l’ouest du parc Louis Armstrong et a été ouvert en 1789. Ce cimetière à l’atmosphère très gothique est le plus vieux de la ville. Les tombes sont surélevées. En effet, la ville étant située au dessous du niveau de la mer, c’est pour éviter en cas d’inondations de voir remonter à la surface des cercueils.  C’est le cimetière le plus proche du French Quarter. Par ailleurs, Marie Laveau (1801-1881), la grande prêtresse vaudou y est enterrée. D’ailleurs, sa tombe est la plus connue du cimetière et la 2° tombe la plus visitée du pays. Une scène du film « Easy Rider » a été tournée dans ce cimetière. Il est interdit de le visiter seul, il faut être accompagné d’un guide. Il est possible de faire la visite avec « Save our cemeteries » ou « Le monde créole » (liens à la fin de l’article).

Hélas, je n’ai pas pu visiter ce cimetière par manque de temps. Si vous voulez visiter un cimetière de ce type à La Nouvelle-Orléans, sans passer par un guide, vous pouvez visiter le Lafayette Cemetery N°1 dans le quartier de Garden District (entrée libre).

Photo St Louis Cemetery N°1 – © »Save our cemeteries »-Bart Everson/Infrogmation

 

 

Quelques photos supplémentaires de Tremé (sud de Clairbone)

-Parce que j’aime beaucoup les voitures anciennes, voici une Ford Mustang dans  Villere St. Par ailleurs, on observe dans la rue les nombreux fils électriques, ce qui est typique des US:

 

 

 

 

 

School-bus sur Esplanade Avenue :

 

Un vieux pick-up Ford sur Henriette Delille St., non loin de l’Eglise St. Augustine, qu’on aperçoit au second plan sur la deuxième photo:

 

 

D’autres maisons:

 

 

 

Le quartier au nord de Clairbone

Dans cette partie là les maisons sont plus modestes, parfois même en mauvais état. En effet, le quartier est pauvre et ça se ressent quand on traverse les petites rues dans cette partie nord du quartier. Tremé a été fortement touché durant Katrina et certaines rues en portent encore les stigmates.

Tremé

 

Tremé

 

Tremé

 

Tremé

 

Tremé

 

Tremé

 

Tremé

 

 

Carver Theatre

2101 Orleans Avenue – Il date de 1950.

Tremé Carver Theatre

 

 

La fresque Treme

Si vous voulez voir cette très belle peinture murale, elle se trouve juste derrière le Carver Theatre- le parking qui est sur le côté du théâtre, côté Orleans Avenue.

Tremé

 

 

Infos pratiques

-Alors, pour visiter ce quartier, vous pouvez en faire une partie à pied, le quartier étant voisin du French Quarter (faire la partie la plus proche à pied). Mais il est possible d’y aller en voiture (les rues plus éloignées). On peut se garer facilement dans le quartier et c’est bien souvent gratuit. En bus: le N° 91 remonte Esplanade Avenue et le N°94 passe sur Broard Street au nord du quartier. Vous avez aussi le Streetcar N° 49 ligne Rampart /St.Claude qui passe sur Rampart Street. Vous pouvez consulter le site officiel des transports en commun de la ville sur lequel vous avez les lignes, horaires et tarifs des bus et streetcars.

 

-Visites guidées – Je n’ai pas fait de visites guidées à La Nouvelle-Orléans. Cependant j’avais « repéré » avant d’y aller deux sociétés pour lesquelles les avis des clients étaient très positifs:

« Save our cemeteries » – visite des cimetières- œuvrent à la préservation des cimetières de la ville et donc du patrimoine.

site officiel

« Un monde créole » – La moitié des bénéfices des visites est reversée à des associations locales. Sur réservation. Proposent  une visite du quartier Tremé- durée 2h30 tarif 26 $ / gratuit pour moins de 10 ans-visites en français.

site officiel

 

-Si vous souhaitez vous plonger dans l’ambiance du quartier, vous avez les dvd de la série Treme. J’en profite pour dire un grand Merci à Céline U. qui m’a conseillé cette série. 😉

Voir les DVD « Treme » sur Amazon

 

-Concernant le quartier il est parfois déconseillé de se promener seul la nuit dans certaines rues, par exemple au nord du cimetière St Louis N°1, au nord de Clairbone ou encore dans le Louis Armstrong Park.

 

-Aussi, si vous avez prévu d’aller en Louisiane prochainement, j’ai rédigé toute une série d’articles sur cet Etat qui pourraient vous intéresser: Articles sur la Louisiane

 

Share

9 Comments

  • Laurence dit :

    Fabuleux article. Très riche en infos, belles photos et découvertes. Je vais pouvoir affiner notre visite du quartier. Merci. Tréma est effectivement une excellente série. Je me permets de conseiller l’excellent roman « en attendant Babylone » d’Amanda Boyden pour vivre pleinement le climat de la Nouvelle Orléans à la veille de l’ouragan Katrina et découvrir son éclectique population .

    • Dom Dom dit :

      Merci beaucoup pour votre message Laurence. Et merci pour « En attendant Babylone » je suis allée voir le résumé et les avis sur Amazon et du coup je viens de le commander! Je suis impatiente de le recevoir!

  • Laurence dit :

    Trémé. Désolée pour la correction automatique sur mon téléphone

  • Joanne dit :

    Aussi deux pas de St. Augustin, visitez Backstreet Cultural Museum pour voir les Mardi Gras Indians. Le lundi à Candlelight Lounge, Jazz Night with Corey Henry and Friends 925 N. Robertson Street. C’est vraiment la Nouvelle-Orléans.

  • Merci pour tous les conseils ! Je connaissais la série Tremé (J’ADORE!!!), mais pas le livre de Amanda Boyden. Je vais à NOLA ce week-end pour faire une séance photo pour mon blog, et du coup je vais commander son livre sur mon kindle pour le lire cette semaine (même si j’habite pas loin de la ville et mes parents ont vécu Katrina, on n’a jamais fini de découvrir des choses sur cette ville !) Merci !

    • Dom Dom dit :

      Coucou Christina, j’ai commandé le livre d’Amanda Boyden, je pense le lire la semaine prochaine… Profite bien de ton week-end à NOLA !!!

  • Christophe Moreau dit :

    Bonjour Dom,

    Votre Blog est génial:

    très complet avec des commentaires très sobres, ce qui le rend très agréable à lire,

    les photos sont vraiment très belles, BRAVO ! Super cadrages et super lumières ! Bluffant ! Je suis jaloux…

    il y a plein de photos de quartiers pas très touristiques voire pas touristiques du tout et même quelquefois déconseillés dans les guides, ce qui est rare…et cela permet de vraiment rendre compte de l’atmosphère des différents quartiers…Bravo aussi pour ça !

    Je suis un très grand fan des USA et de la Louisiane, et votre blog permet de voyager par procuration, merci beaucoup Dom ! Continuez…

    Christophe

    • Dom Dom dit :

      Bonjour Christophe,
      merci beaucoup pour votre message qui me touche beaucoup, ça fait vraiment plaisir à lire.
      En effet certains quartiers sont parfois déconseillés dans les guides, mais pour La Nouvelle Orléans par exemple j’ai voulu montrer les différentes facettes de la ville. Cette ville est très intéressante, il y a beaucoup à voir et les quartiers sont très différents les uns des autres. Le French Quarter est le quartier le plus connu et le plus visité mais je trouve que les autres méritent le détour et sont plus authentiques. Alors oui il y a certains secteurs de la ville qui sont déconseillés mais c’est comme dans toutes les villes, il faut s’adapter, pas sortir seul le soir, éviter les rues mal éclairées, éviter d’aller la nuit dans certains coins, se fondre dans la masse et éviter de se promener avec sur soi des objets de valeur, bijoux… De manière générale je n’aime pas les lieux trop touristiques, je préfère ce qui est plus authentique. Dès qu’il y a trop de visiteurs ça enlève du charme et de l’authenticité. C’est pour cela que bien souvent je vais dans des endroits plus reculés, moins fréquentés, parfois c’est des lieux qui semblent un peu à l’abandon mais l’Amérique c’est aussi ça, ce n’est pas seulement les lieux touristiques. Encore un grand merci pour votre message !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *