Greenwood Plantation – LOUISIANE

Greenwood Plantation LOUISIANE

Greenwood Plantation, une magnifique demeure Antebellum située au milieu des bois. Une très belle propriété, très calme, dans un cadre idyllique et romantique. Située à l’Est de la Louisiane, dans la région de St Francisville, c’est une plantation préservée qui mérite le détour.

 

 

Histoire de Greenwood Plantation

 

Construction en 1830 par la famille Barrow

Cette belle demeure de style Greek Revival a été construite par William Ruffin Barrow et son épouse Olivia en 1830. Ils ont baptisé leur propriété Greenwood car elle était située au milieu des bois. De plus, les arbres étaient pour la plupart des « Live Oak », une variété de chênes qui ne perd pas ses feuilles et restent ainsi toujours verts. Ces riches planteurs, parents de 10 enfants (dont 5 morts en bas âge), ont fait fortune avec le coton mais surtout avec la culture et le commerce de la canne à sucre. La plantation de Greenwood était immense, plus de 4000 hectares. Mr Barrow possédait d’autres propriétés, au total environ 6000 hectares et environ 700 esclaves dont 450 qui travaillent à Greenwood Plantation. Mme Barrow est morte en 1857 et à sa mort, son époux s’est consacré à la lutte contre les abolitionnistes. Il est mort en 1862 et à cette époque, ses terres, environ 6000 hectares étaient évalués à 97 000$ et les 700 esclaves à environ 327 000$. Cette belle demeure imposante a été épargnée pendant la guerre de Sécession car elle servait d’hôpital aux troupes nordistes.

 

Plusieurs propriétaires se sont succédé

Ensuite, la maison ainsi qu’une partie des terres ont été vendues aux enchères et achetées par John Montgomery qui a revendu au bout de 6 mois. Greenwood Plantation a ensuite eu plusieurs propriétaires.

Puis, en 1915 elle a été achetée par une famille d’agriculteurs, les Percy. En 1940 le film « Autant en emporte le vent » a connu un vif succès. Il n’a pas été tourné à Greenwood mais a attiré des visiteurs dans la région. De sorte que Mme Percy a décidé d’ouvrir les portes de la propriété au public à partir de cette époque. Hélas, le 1° août 1960, la demeure Antebellum  est frappée par la foudre. Elle est entièrement ravagée par les flammes, sauf les cheminées de briques et les 28 colonnes, qui résistent à l’incendie.

Enfin, en 1968, Walton Barnes rachète les ruines et le terrain pour 30 000$. Avec des photos et documents d’époque il a fait reconstruire la maison strictement à l’identique.

Plusieurs films ont été tournés à Greenwood Plantation. Entre autres la série « Nord et Sud » avec Patrick Swayze en 1985. Mais aussi « Louisiane » de Philippe de Broca avec Victor Lanoux en 1984.

Quand nous avons fait la visite, on nous a dit que la demeure avait récemment changé de propriétaires.

 

 

Visite de Greenwood Plantation

Quand nous y sommes allés nous étions seuls. Il n’y avait que la propriétaire et la personne qui fait les visites guidées (en anglais). La visite idéale, d’abord pour faire de belles photos sans personne et aussi pour discuter avec le guide et lui poser toute une série de questions.

 

La maison et le parc

La magnifique demeure de style Greek Revival et les 80 chênes centenaires, des « Live Oak », alignés devant.

 

 

 

 

Les arbres, majestueux et élégants. Certains recouverts de mousse espagnole, typique de la région.

 

 

 

La maison encadrée de ses 28 piliers qui ont survécu à l’incendie.

 

 

 

 

Le beauté de cette demeure Antebellum dans ce cadre idyllique:

 

 

 

 

 

L’étang, il a été creusé au moment de la construction de la maison par Mr Barrow en 1830. Le sol était à cet endroit argileux et l’argile prélevée a été utilisée pour fabriquer des briques, nécessaires pour la construction de la maison. Il a servi de baptistère aux Noirs de 1840 à 1965.

 

 

Le cimetière où sont enterrés Mr et Mme Barnes, ce sont eux qui ont fait reconstruire la maison après l’incendie.

 

 

 

 

L’intérieur de la maison 

La visite se fait au rez de chaussée, l’étage étant habité par les propriétaires. On rentre par l’arrière de la maison, le guide commence par la chambre de Mr et Mme Barrow, puis on arrive dans le hall d’entrée. Ensuite le bureau dont l’accès était réservé aux hommes. Enfin, de l’autre côté du hall, on traverse le salon, et la salle à manger. Certains meubles sont d’époque, comme par exemple le canapé et les fauteuils du salon, d’autres sont des reproductions. En ce qui concerne les meubles d’origine, ils n’ont pas brûlé dans l’incendie, car  pendant la guerre de Sécession, la famille Barrow était partie au Texas avec une partie des meubles. Ils ont été plus tard offerts aux nouveaux propriétaires. Aussi, le guide nous a fait remarquer que les poignées de portes et charnières sont en argent. Par ailleurs, les papiers peints respectent la décoration d’époque. La maison ayant été reconstruite strictement à l’origine. Par contre, elle a été modernisée au niveau de l’électricité et aussi de la plomberie.

 

 

 

 

 

Les dépendances

Les autres bâtiments sont la cuisine extérieure et le pigeonnier. D’ailleurs, il n’y a pas comme dans certaines plantations de hangars ou de restes des logements des esclaves.

La cuisine est à l’arrière de la maison. Les briques ont été fabriquées à la main. Un lézard se chauffait derrière les vitres !

 

 

 

 

Le pigeonnier: les pigeons servaient à la communication mais aussi à l’alimentation.

 

 

Dormir à Greenwood Plantation:

L’annexe  B&B qui est située sur le bord de l’étang, dans un cadre idyllique et enchanteur.  Calme assuré pour ce B&B  caché en pleine campagne au milieu des bois.

 

 

 

 

 

Infos pratiques

-Le site officiel : Greenwood site officiel

-Leur page Facebook :Facebook Greenwood

-Adresse : 6838 Highland Road – St Francisville- LA 70775

-Téléphone : 225.655.4475

-Ouvert de 10h00 à 16h00

-Tarif : 10 $ par personne pour la visite + parc ou 4$ juste pour le parc

-Ils font aussi les mariages, le cadre est idéal. Et si vous voulez  dormir dans l’annexe vous pouvez réserver directement sur leur site.

Mais vous pouvez aussi passer par Airbnb :Greenwood Airbnb. Vous pouvez économiser 35 euros en utilisant mon lien de parrainage.

-Pour y aller, au départ de St Francisville, il faut prendre la 61 North puis couper ensuite à gauche sur la 66 en direction de la prison d’Angola. Environ 20 mn de route au départ de St Francisville. La 66 (à ne pas confondre avec la Historic Route 66) est une petite route de campagne très jolie.

 

Vous avez prévu d’aller en Louisiane, consultez mes autres articles sur cet Etat.

Et n’hésitez pas à consulter les sites des offices du tourisme de Louisiane et des Etats du sud-est. Ils peuvent vous envoyer des brochures et cartes routières sur simple demande (gratuit):  Louisiane-Tourisme et Travel South USA.

Le blog est aussi sur FacebookInstagram et Twitter.

Si vous avez visité cette plantation, n’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous ! Merci !

 

Share

2 Comments

  • Aude dit :

    Magnifique reportage, ça fait envie! Justement ya pas très longtemps, en regardant « the patriot », j’ai vu l’espèce de mousse espagnole dont tu parles, je ne savais pas que ça s’ appelait comme ça… c’est beau!
    Au plaisir de te lire!

    • Dom Dom dit :

      Merci beaucoup Aude. Oui ils appellent ça la « mousse espagnole », »barbe espagnole », « barbe de vieillard » ou « fille de l’air ». C’est vraiment typique de la région et très joli. C’est une variété de Tillandsias. Au début du 20° siècle c’était utilisé comme rembourrage pour les sièges de voitures, pour les matelas…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *