ALABAMA – Tuskegee Airmen National Historic Site

Un musée qui mérite le détour si vous êtes de passage en Alabama : le Tuskegee Airmen National Historic Site.

Ce musée se trouve à l’est de Montgomery, à Tuskegee (ville où sont nés Rosa Parks et Lionel Richie) dans les hangars de l’ancien site d’entrainement des Tuskegee.

 

Qui sont les Tuskegee Airmen ?

Ce sont les premiers aviateurs afro-américains de l’Amérique, à une époque où les discriminations raciales étaient nombreuses. Ils venaient de tout le pays. L’Army Air Corps leur a fait passer des tests, pour voir s’ils étaient aptes à suivre la formation.

Certains ont été acceptés comme cadets de l’aviation, pour devenir pilotes sur monomoteurs, puis sur des bimoteurs ou bombardiers. D’autres ont été formés pour la mécanique, la radio, tour de contrôle, personnel médical, cuisine… Il y avait aussi des femmes à différents postes : médical, secrétariat, pliage des parachutes… Ces hommes et ces femmes ont été formés sur le site de Molton Field – Alabama puis à Tuskegee Army Air Field – Tuskegee – Alabama.

Les premiers ont commencé à être formés en 1941. Entre 1942 et 1946, 982 hommes ont obtenu leur diplôme de pilote.

La plupart ont servi dans le 99° escadron, avec des avions de combat P40 Warhawk en Italie, Sicile, Afrique du nord, d’avril 1943 à juillet 1944. D’autres ont rejoint le Fighter Group 332°, appelé aussi Red Tail. Des P39 Airacobra ont aussi été utilisés.

Durant leurs missions en Italie (Ramitelli), ils ont brillé par leur efficacité. Peu de bombardiers ont été abattus quand ils étaient escortés par les Tuskegee.

 

Quelques photos d’époque des Tuskegee :

tuskegee1

 

tuskegee-2

 

tuskegee8

 

tuskegee9

 

tuskegee10

 

tuskegee11

 

tuskegee12

 

tuskegee13

 

tuskegee17

 

tuskegee15

 

tuskegee14

 

tuskegee18

 

tuskegee19

 

tuskegee20

 

tuskegee23

 

tuskegee-airmen29

 

Les Tuskegee Airmen ont été des héros à une époque où les discriminations raciales étaient nombreuses. Ils ont montré leur courage, leur patriotisme, leurs capacités et efficacité aux combats.

En ce début des années 1940, certains haut placés de l’US Army Air Corps pensaient que les afro-américains n’avaient pas les capacités pour être pilotes. Avec les pressions exercées par les groupes de défense des droits civiques des noirs américains, l’armée a décidé d’en entraîner un certain nombre.

Les Tuskegee Airmen sont les premiers soldats afro-américains à suivre la formation de pilote et à entrer dans l’Army Air Corps. Environ 1000 pilotes formés et 16 000 hommes et femmes afro-américains ont servi à différents postes à Tuskegee pendant la seconde guerre mondiale.

Les succès des Tuskegee en missions ont prouvé que si on leur laissait une chance, ils pouvaient montrer leur efficacité, leur courage et leur professionnalisme. Ceci a aussi motivé les défenseurs des droits civiques à poursuivre leurs combats pendant les mouvements des droits civiques des années 1950-1960.

 

447 Bomber Group

Le Selfridge Army Air Field se situe dans le Michigan, à 40 miles de Détroit. C’était une unité pour pilotes afro-américains, crée en janvier 1944. Certains des hommes étaient des vétérans, ayant combattu dans la 99° ou 332° Red Tail, et étaient volontaires pour retourner au combat.

 

Le Tuskegee Airmen National Historic Site

Il y a sur le site 3 avions : dans le premier hangar deux avions d’entrainement, un PT-17 Stearman et aussi un J-3 Piper Cub. Dans le deuxième hangar, se trouve une réplique de Red Tail P51 Mustang.

Il y a dans les deux bâtiments pas mal d’objets d’époque, mais aussi photos, informations sur l’entrainement des pilotes et aussi une vidéo à voir dans le 2°hangar.

 

Voici une série de photos prises lors de ma visite du site.

 Les hangars, la tour de contrôle et la piste de décollage avec photos d’époque et d’aujourd’hui.

img_7810-copier

 

img_7826-copier

 

img_7811-copier-copier-2

 

img_7856-copier-copier-2

 

img_7865-copier-copier-2

 

dscn0286-copier-copier-2

 

dscn0245-copier-copier

 

img_7812-copier-copier-2

 

dscn0285-copier-copier-2

 

dscn0280-copier-copier-2

 

img_7854-copier-copier-2

 

Dans le premier hangar deux avions d’entraînement : le PT-17 Stearman ( le bleu) et le J3-Piper Cub (le jaune).

img_7820-copier-3-copier

 

img_7834-copier-copier-2

 

img_7825-copier-copier-2

 

dscn0264-2-copier-copier

 

img_7815-copier-copier-2

 

img_7813-copier-copier-2

 

Toujours dans le hangar 1, la salle de cours.

dscn0251-copier-copier

 

img_7817-copier-copier-2

 

img_7819-copier-copier

 

dscn0253-copier-copier-2

 

img_7818-copier-copier

 

Dans le hangar 2, vous pouvez voir la réplique du P51 Mustang Red Tail.

img_7853-copier-copier-2

 

img_7846-copier-copier-2

 

img_7839-copier-copier-2

 

dscn0276-copier-copier-2

 

img_7852-copier-copier-2

 

Dans les 2 hangars sont regroupés des objets d’époque.

dscn0283-copier-copier-2

 

img_7835-copier-copier-2

 

À l’extérieur mais aussi dans les hangars des panneaux informatifs.

img_7805-copier-copier-2

 

img_7806-copier-copier-2

 

img_7807-copier-copier-2

 

dscn0239-copier-copier-2

 

dscn0262-copier-copier

 

dscn0271-copier-copier

 

dscn0272-copier-copier

 

dscn0282-copier-copier-2

 

dscn0275-copier-copier-2

 

 

Tuskegee Airmen National Historic Site

1616 Chappie James Avenue

Tuskegee – AL 36093

ouvert de 9h00 à 16h30- Entrée gratuite

Pour y aller c’est simple, c’est sur le bord du freeway 85, qui relie Montgomery à Atlanta. Donc sur le freeway 85 Exit 38  au sud (route 81). Puis à environ 1,5/2 km sur la gauche, il y a une route « Chappie James Avenue » c’est là sur la gauche.

Voici un plan pour visualiser :

tuskegee-map_0001-copier-3

 

 

Quelques liens pour en savoir plus sur les Tuskegee Airmen :

History

Red Tail

National Park Service

Vous avez prévu d’aller en Alabama ?

Voici d’autres articles qui pourraient vous intéresser : Articles sur l’Alabama

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un × 4 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.